Comprendre la discrimination à l’emploi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Toute forme de discrimination au travail, que ce soit en rapport avec son sexe, son état civil, son changement de sexe, son handicap, sa grossesse et congé de maternité, son orientation sexuelle, sa race, son origine ethnique, sa conviction ou encore son âge est réprimandée par la loi. Si vous vous sentez victime d’une discrimination de quelque nature que ce soit, adressez-vous directement à un avocat marseille qui peut vous conseiller sur les démarches à suivre.

Quand parle-t-on de discrimination au travail ?

Aucun employeur n’est autorisé à vous licencier et à vous traiter moins favorablement que les salariés titulaires d’un CDI puisque vous travaillez à temps partiel ou que vous êtes recruté en CDD. Pour tout employé, la connaissance de ses droits reste un impératif pour comprendre s’il est victime d’une discrimination au travail. En effet, la discrimination peut prendre plusieurs formes comme le fait d’être payé moins pour un même travail ou l’impossibilité d’avoir accès à une formation.

Il existe deux formes de discrimination, à savoir la discrimination directe et indirecte. On parle de discrimination directe lorsque le salarié est traité d’une manière défavorable par rapport à un collègue qui n’est pas de la même race, du même sexe, de confession différente, etc. Par contre, une personne est victime d’une discrimination indirecte lorsque la politique et les exigences du métier mis en place par l’employeur défavorisent un groupe (sexe, race, appartenance religieuse, etc.) par rapport un autre. Dans ce cas, les victimes devront prouver qu’ils ont réellement été désavantagés par la politique.

Outre la discrimination, de nombreux employés sont également victimes de harcèlement au travail. Le harcèlement survient lorsque le comportement d’une personne crée un environnement intimidant et offensant pour le salarié.

Victime de discrimination au travail : que dois-je faire ?

Si vous continuez à subir une discrimination à l’emploi, vous devez tenir le Responsable des ressources humaines informé de la situation, qui peut prendre les dispositions nécessaires en vertu de ses responsabilités.

Vous pouvez également demander une affectation dans une autre équipe ou un autre site afin d’éviter une confrontation directe. Cette décision laissera toutefois la personne responsable impunie.

Une autre option consiste à déposer une plainte formelle auprès de votre employeur. Si aucune mesure raisonnable n’est prise pour mettre fin à la discrimination que vous subissez, pensez à faire appel aux services d’un avocat Marseille qui va saisir le tribunal compétent. Un avocat Marseille est le mieux placé pour vous aider et pour vous accompagner dans votre lutte. Selon le verdict du juge en charge de l’affaire, vous pourrez toucher une indemnisation. Le tribunal peut également exiger des mesures qui atténueront l’effet de la discrimination dont vous êtes victime.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »